RENCONTRE AVEC VIRGINIE APPERE

  • 12249596_926867810740351_8741375315018362228_n

C’est Virginie Appéré qui se trouve aux commandes de notre toute nouvelle boulangerie !

Chef de partie Pâtissier depuis 2013, cette jeune femme de 28 ans est une vraie passionnée !
Elle commence ses apprentissages dans différentes cuisines dans le Finistère, chez Gildas Duchêne Traiteur à Plabennec puis au restaurant Les Voyageurs à Plounéventer,  pour enfin se spécialiser en pâtisserie à La Butte pendant presque deux ans. Benoît Violier en Suisse, chef trois étoiles, lui ouvre les portes de sa pâtisserie pendant deux ans.

Elle découvre le monde de la boulangerie pendant deux mois dans les Landes et c’est le coup de cœur assuré !

« Le travail des pâtes, des pains et des viennoiseries  est une expérience très enrichissante et intense où l’art qui est le nôtre s’exprime à son plus haut niveau, une maîtrise technique, de la rigueur, un geste sûr, le sens du détail, du goût… Tout cela sous forme d’échanges, de rencontres, d’amitiés qui vous permettent d’évoluer autant professionnellement que personnellement. C’est dans cette continuité que la boulangerie s’est ouverte à moi. Mon ancien chef pâtissier au restaurant de l’Hôtel de Ville a ouvert sa boulangerie-pâtisserie dans Les Landes et ayant connaissance de ma volonté d’appréhender cette facette de notre métier (la Boutique), il m’a proposé de venir l’aider pour son ouverture.

Le travail des pâtes, l’observation, la compréhension des différents mécanismes, les subtilités de ce métier m’ont plu immédiatement. La boulangerie est un métier d’engagement, comme tous les métiers de bouche. Il demande de l’implication, du dynamisme et de la rigueur. Le défi que La Butte s’est lancé est très motivant, c’est un long cheminement où tout est à réaliser et c’est une grande satisfaction aujourd’hui de voir les clients du restaurant déguster notre pain.

Nous avons eu la chance de travailler en étroite collaboration avec Monsieur Michel Izard (cuisinier de métier) qui depuis 20 ans œuvre à Lannilis à La Maison du Boulanger. Il nous a apporté son savoir-faire, ses valeurs, un travail artisanal qu’il a à cœur de défendre, un travail sur la qualité des produits, sur le goût, sur l’impact nutritionnel… »